Envoyer un rapport

Préoccupations au sujet d’un thérapeute respiratoire

Il est souvent trop difficile de discuter directement avec un collègue de son manque de satisfaction au sujet de soins fournis ou d’un comportement donné. Bien que les membres croient généralement que signaler une préoccupation à l’OTRO peut faire perdre son permis à un thérapeute respiratoire, cela est peu probable. En fait, une plainte n’a jamais eu ce résultat.

Nous croyons qu’agir dans l’intérêt du public signifie souvent d’aider les membres à rétablir et à conserver les normes d’exercice de la profession. Nous pouvons aider de nombreuses façons. Parfois, il s’agit de vous aider à communiquer avec les thérapeutes respiratoires. Parfois, c’est plus complexe. Peu importe le processus, nous veillerons à ce que vos préoccupations soient traitées avec sensibilité.

Si vous désirez parler avec quelqu’un avant de remplir le formulaire, appelez la registraire adjointe au 1 800 261-0528 ou, dans la région du Grand Toronto, 416 591-7800, poste 24. Pour faire part d’une préoccupation, veuillez remplir le formulaire suivant.

PERSONNE QUI FAIT PART D’UNE PRÉOCCUPATION :

* Renseignement obligatoire

  • Nom de famille*
  • Prénom*
  • Adresse à domicile*
  • Ville*
  • Province*
  • Code postal*
  • Pays
  • Téléphone à domicile*
  • Téléphone cellulaire
  • Courriel*

THÉRAPEUTE RESPIRATOIRE FAISANT L’OBJET DE PRÉOCCUPATION :

  • Nom de famille*
  • Prénom*
  • • Numéro d’inscription à l’OTRO (si possible)

DÉTAILS LIÉS À LA PRÉOCCUPATION :

  • Où avez-vous vu le thérapeute respiratoire?*
    HôpitalCliniqueDomicile du patientAutre
  • Veuillez indiquer le nom et l’adresse de l’établissement :
  • Quand avez-vous vu le thérapeute respiratoire se comporter ainsi?*
    (Veuillez indiquer TOUTES les dates, si possible.)

  • Veuillez décrire vos préoccupations.*

  • Y avait-il des témoins?*
    OuiNon

  • Quel but aimeriez-vous atteindre en nous faisant part de votre préoccupation?*

L’OTRO avisera le thérapeute respiratoire de votre préoccupation dans un délai de 14 jours après l’avoir reçue. Le thérapeute respiratoire aura la possibilité d’y répondre. Si vous hésitez à déposer une plainte car vous craignez les répercussions, veuillez communiquer avec l’OTRO afin de discuter de ce que nous pouvons faire pour vous aider.

Choses que l’OTRO ne peut pas faire :

  • Octroyer des dommages-intérêts
  • Traiter des plaintes ou préoccupations touchant l’établissement (hôpital, clinique) ou un autre professionnel de la santé (médecin, membre du personnel infirmier, etc.)